Amerique

REGLEMENTATIONS

L’élevage pour la fourrure est un aspect fort et bien intégré des paysages agricoles d’Amérique du Nord et du Sud.

États-Unis

Plus de 90 pour cent du vison provient d’élevages homologués dans le cadre des Directives standard pour l’opération d’élevages de visons aux États-Unis. Ce programme de certification a été le premier de son genre et il a été lancé par Fur Commission USA, l’association professionnelle nationale des producteurs de vison des États-Unis. Les élevages homologués sont soumises à des inspections régulières et obligatoires par des vétérinaires de l’USDA. Ce pourcentage n’est pas statique car de nombreux élevages passent une nouvelle certification après l’expiration de la première. Ce pourcentage augmente en général à chaque printemps lorsque la météo s’améliore et que les vétérinaires reprennent l’inspection des élevages.

Tous les élevages sont encadrés par le ministère de l’agriculture des États-Unis et ses branches respectives dans les États, ainsi que par le Bureau de la qualité de l’eau et celui des ressources naturelles. Chaque agence a le droit d’inspecter les élevages à n’importe quel moment, et elles le font à l’occasion. Les inspections par les agences font en général suite à des plaintes. Les nouveaux élevages ou ceux en cours d’expansion doivent obtenir des permis du gouvernement couvrant la gestion des déchets, le contrôle des ruissellements, la sécurité des bâtiments, la manutention et le stockage de l’alimentation pour les animaux. Certains élevages doivent obtenir des permis cadastraux et d’utilisation spéciale en fonction de leur localisation. Dans chaque situation, des inspections sont requises.

Si un élevage n’est pas homologué sans cruauté, il doit tout de même obéir aux lois du pays, de l’Etat, et locales environnementales et de bien-être animalier, de la même manière que toute autre activité avec des troupeaux.

Pour toute information complémentaire, consultez le site Web de Fur Commission USA (FCUSA – http://furcommission.com/)

Canada

Au Canada, de nouveaux codes de pratique pour l’élevage du vison et du renard ont été développés par le Conseil national des soins aux animaux d’élevage. Agriculture Canada, en conjonction avec des vétérinaires, des experts en bien-être animalier et d’autres ont aidé à développer ces nouveau codes incluant de strictes directives pour le bien-être des animaux, leur nutrition, la biosécurité, la taille des enclos, l’euthanasie et autres.

Les associations de visons du pays travaillent aussi sur les programmes de santé des troupeaux avec des vétérinaires indépendants et elles travaillent aussi étroitement avec le ministère de l’agriculture pour maintenir une gestion des déchets optimale, et des traitements environnementaux sont en place parallèlement aux questions de manutention de l’alimentation, du stockage et de la biosécurité.

Pour toute information complémentaire le site Web de l’association des éleveurs canadiens de visons (CMBA – http://www.webtext.ca/canadamink.ca/)

X

Send this to a friend