ELEVAGE

PRODUTS DERIVES ET GESTION DES DECHETS

L’élevage pour les fourrures est plus ancien que l’on ne croit, ayant débuté avec succès dans les années 1800. Les traitements et technologies dans les élevages ont énormément évolué et sont utilisés dans les élevages du monde entier. C’est important parce qu’en plus d’améliorer le bien-être des animaux et la qualité des fourrures, les innovations rendent le processus d’élevage plus durable et plus respectueux de l’environnement. Cela aide aussi à éliminer les déchets dans d’autres secteurs de l’industrie.

Première chose importante pour démarrer la production de fourrure, c’est de nourrir les animaux de l’élevage avec une alimentation éliminant les déchets. La plupart des animaux à fourrure d’élevage (par exemple le vison et le renard) sont des carnivores, et leurs corps ont donc surtout besoin de protéines animales. C’est une chose que l’on trouve en abondance, grâce aux industries de production de viande et de poisson. La production de viande créée malheureusement beaucoup de déchets, car de nombreuses parties de l’animal ne sont pas vendables aux consommateurs de viande et de poisson. Il s’agit toutefois d’un grand secours pour l’éleveur d’animaux à fourrures car cela leur donne l’occasion d’acheter ces protéines animales qui sont de toute manière perdues pour les supermarchés. Les animaux à fourrure sont souvent nourris à partir de protéines de produits dérivés provenant d’abattoirs et fermes piscicoles, ce qui donne une nouvelle raison d’être à des matières qui seraient autrement rejetées.

De l’autre coté de la production de fourrure, on trouve les matières produites sans intention, telles que les excréments et les parties de l’animal non utilisées pour la fourrure.

Le traitement des déchets constitue une importante priorité pour les éleveurs, pour plusieurs raisons :

Les gouvernements réglementent cet aspect très solidement. S’il était géré incorrectement, cela pourrait toucher de manière négative l’environnement.

La santé des animaux, ainsi que celle de l’éleveur et de sa famille (de nombreux éleveurs vivent sur le lieu de l’élevage) est favorisée par une bonne gestion des déchets.

Les élevages, comme toutes les entreprises, doivent avoir de bonnes relations avec leurs voisins, et cela est impossible si l’on dégrade l’environnement collectif.

La gestion des déchets peut apporter un revenu supplémentaire aux éleveurs si elle est réalisée de manière adéquate.

Ce dernier point est important. Dans le domaine du commerce des fourrures, l’on nous demande souvent « Qu’arrive-t-il au reste de l’animal ? ».C’est une question importante car nous pensons fermement que lorsque cela est possible les matières produites ne devraient pas rejoindre les déchets.

C’est pourquoi le secteur de la fourrure est leader au niveau de l’utilisation des produits dérivés, utilisant les restes pour extraire des phosphates de valeur pour l’agriculture et des graisses utilisées dans des industries telles que celles de la production de cosmétiques ou même du ciment. Les autres déchets comprenant des produits dérivés produisant du méthane sont utilisés pour la production de biogaz, utilisés dans les moteurs de voitures et pour alimenter les transports publics.

X

Send this to a friend